Derniers commentaires

  • Le Voyageur imprudent / René Barjavel |

    Le Voyageur imprudent / René Barjavel Barjavel, René (1911-1985). Auteur

    Le voyageur imprudent 5/5 Ah ! Saint-Menoux et ses aventures "imprudentes" ! Regorgeant de trouvailles, plus originales les unes que les autres, ce livre est l'un de mes livres... Voir plus Ah ! Saint-Menoux et ses aventures "imprudentes" ! Regorgeant de trouvailles, plus originales les unes que les autres, ce livre est l'un de mes livres favoris, d'autant plus qu'il est écrit par mon auteur préféré, René Barjavel, et que l'un de mes thèmes de prédilection se trouve au centre de ce livre : le voyage dans le temps . Bref, ce livre a tout pour plaire ; et il m'a plu. René Barjavel (ou plutôt Noël Essaillon, l'infirme brillant) nous explique en détail ce qu'il pense du temps, le présent, les paradoxes... Même si tout cela avait déjà été abordé avec Wells, en détails, dans "la Machine à explorer le temps", on redécouvre le sujet et c'est un régal. Et viennent les inventions fascinantes (noëlite, vibreur...) qui nous emmènent loin dans le temps, de l'an 100 000, où "l'humanité" n'est plus qu'une société parfaite, mais sombre, à 1793, avec le grand Napoléon Bonaparte, en passant par 2052, pour nous apporter de nouvelles informations sur Ravage. En résumé, ce livre est une pépite de la science fiction, du début à la fin, cette fin magnifique, si triste, mais arrêtons nous là, je ne veux pas "divulgacher" ! Voir moins BEN11 - Le 23 octobre 2020 à 13:00
  • Rat god / scénario et dessin, Richard Corben |

    Rat god / scénario et dessin, Richard Corben Corben, Richard (1940-....). Auteur. Illustrateur

    Entre pastiche et hommage, un drôle de cauchemar 4/5 Richard Corben nous livre sa vision de l'univers lovecraftien. À l'aube des années 1930, un jeune étudiant originaire de la ville fictive d'Arkham par... Voir plus Richard Corben nous livre sa vision de l'univers lovecraftien. À l'aube des années 1930, un jeune étudiant originaire de la ville fictive d'Arkham part accomplir une quête personnelle dans une région reculée d'Amérique... L'intrigue, très proche du "cauchemar d'Innsmouth", est sans surprise pour les habitués de l'œuvre du reclus de Providence; Mais Corben y adjoint une touche d'humour et de second degré souvent bien vu. Par exemple le héros, pas attachant pour un sou et ressemblant trait pour trait à H.P Lovecraft, est ouvertement raciste et misogyne (comme l'était Lovecraft) va, souvent en raison de ses convictions se mettre dans des situations gênantes et s'en prendre plein la tronche. Pour le plus grand plaisir du lecteur ! Quand au dessin c'est du très bon Corben : un trait rond et peu réaliste mais, néanmoins, puissant et même effrayant. Fans de Richard Corben, de Howard Phillips Lovecraft ou tout simplement à la recherche d'un bon comic indépendant : foncez ! Voir moins ZAL1 - Le 21 septembre 2020 à 01:15
  • Le meunier hurlant / Arto Paasilinna |

    Le meunier hurlant / Arto Paasilinna Paasilinna, Arto (1942-2018). Auteur

    On ne peut pas plaire à tout le monde... 4/5 Gunnar Huttunen, fraîchement revenu de la guerre, s’installe dans une paisible bourgade et remet en état un vieux moulin abandonné depuis 30 ans. Il a... Voir plus Gunnar Huttunen, fraîchement revenu de la guerre, s’installe dans une paisible bourgade et remet en état un vieux moulin abandonné depuis 30 ans. Il aspire à une vie simple de meunier, mais Gunnar Huttunen est un personnage un peu étrange qui hurle la nuit dans les bois et aime à imiter les animaux… rien de méchant mais ce nouveau voisin commence rapidement à déranger les villageois, qui commencent rapidement à penser que décidemment « ce pauvre nanar est bien fou ». Gunnar Huttunen est alors malgré lui balloté par les émotions de ses semblables. Furieusement persécuté et rejeté par les uns, éveillant la compassion et l’amour profond chez les autres, ce sont eux qui décideront tour à tour de la tournure que prendra sa vie, sans qu’il ne puisse jamais reprendre de véritable emprise sur elle. Comme à son habitude, Arto Paasilinna nous livre une histoire sensible, humaine, toujours un peu déjantée mais profondément touchante. Voir moins CB - Le 05 septembre 2020 à 14:28
  • Le cantique de l'apocalypse joyeuse / Arto Paasilinna |

    Le cantique de l'apocalypse joyeuse / Arto Paasilinna Paasilinna, Arto. Auteur

    Comment échapper à la fureur du monde ? 4/5 A sa mort, Asser Toropainen confie à son petit fils Eemeli l’accomplissement d’une bien étrange mission : créer une fondation ayant pour objet la cons... Voir plus A sa mort, Asser Toropainen confie à son petit fils Eemeli l’accomplissement d’une bien étrange mission : créer une fondation ayant pour objet la construction et l’entretien d’une authentique église en bois. Eemeli devient alors le président de la Fondation funéraire d’Asser Toropainen et lance sans tarder les travaux d’édification de l’église sur les bords de l’Ukonjärvi, dans les forêts du Kainuu, près d’une colline couverte d’une belle pinède touffue : une contrée vraiment sauvage… Avec son humour et son brin de folie emblématique, Arto Paasilinna nous narre merveilleusement le petit monde qui se construit autour de cet étrange édifice sylvestre, son destin mais surtout l’énergie et le génie sans pareils déployés pour résister à la fureur du monde à laquelle il est si difficile d’échapper. Les magnifiques paysages de Laponie, la simplicité de la vie quotidienne sont chantées face aux imbroglios administratifs, juridiques, politiques et guerriers qui asservissent les hommes et entravent l’émancipation nécessaire à la jouissance de l’essentiel de la vie. Voir moins CB - Le 05 septembre 2020 à 14:26
  • Serena / Ron Rash |

    Serena / Ron Rash Rash, Ron (1953-....). Auteur

    La force de la nature 4/5 Les romans de Ron Rash sont bruts, peuplés de destins brisés et de nature défigurée, éventrée, saccagée mais la magie de son écriture fait de ces tabl... Voir plus Les romans de Ron Rash sont bruts, peuplés de destins brisés et de nature défigurée, éventrée, saccagée mais la magie de son écriture fait de ces tableaux lacérés des images fascinantes, majestueuses, et réveille en nous une aspiration à l’essentiel. Serena nous immerge dans la vie d’une exploitation forestière en Caroline du Nord. Son propriétaire, Pemberton, vient de se marier et ramène de Boston sa nouvelle épouse, Serena. Le titre de l’ouvrage annihile tout ambiguïté : Serena est le centre de ce roman, une bombe atomique dans le milieu rude et masculin des bûcherons. Sa compétence, sa force, sa rancune, son sens des affaires et son ambition sans limites vont faire exploser ce petit monde au mécanisme bien huilé L’écriture de Ron Rash est magistrale, l’émerveillement simple de l’auteur pour la sauvagerie de la nature est profondément sensible et évocateur pour le lecteur. Il décrit aussi avec brio le dur métier de bûcheron, en confrontation permanente avec une nature hostile et meurtrière. L’avidité insatiable de Serena, sa ruse et sa ténacité, teinte parfois le roman de thriller, jusqu’à une fin tragique. Ron Rash restitue magnifiquement la brutalité de l’homme et celle de la nature dans un processus de destruction dont certains réchappent… mais qui ? Une petite lecture vous le dira… Voir moins CB - Le 05 septembre 2020 à 14:25

Les plus consultés

Les plus consultés