Soirée rencontre dédicace avec François Place et Daniel Maja

Localisation : L'Atelier
Catégorie : Résidence Benoît Jacques
Adresse : 15 rue Royale, Fontainebleau
  • - Le 01/10/2021 à 19:00

 

Soirée rencontre dédicace avec François Place et Daniel Maja  

 

François Place est né à Ezanville, en banlieue parisienne. Après un bac littéraire, il fait des études de communication visuelle à l’école Estienne. Il travaille pendant quelques années comme illustrateur indépendant pour des studios de graphisme et de publicité. Depuis 1992, date de la sortie du livre : les derniers géants, aux éditions Casterman, François Place construit une œuvre autour du thème des voyages, constituée de plusieurs romans et d’albums illustrés.

Daniel Maja est diplômé de l’École Estienne à Paris, où il a étudié la gravure, la communication et l’édition de 1958 à 1964. Ses premières publications dans la presse datent de 1970, et de 1975 pour l’édition. Il a réalisé des affiches de films et de concert, des décors de dessin animé et de nombreuses couvertures de livres. Il publie un dessin quotidien sur son blog Au jour le jour à partir de 2008, puis sur son blog La Vie Brève à partir de 2009.
› Dédicace organisée avec la librairie Le Nénuphar, Fontainebleau.



Portrait de François Place par Benoît Jacques

Parmi les belles opportunités offertes par ma résidence d’auteur, il y a celle particulièrement réjouissante d’inviter pour un soir cinq personnalités du monde artistique que j’admire. François Place, grand nom de la littérature jeunesse, illustrateur au talent mille fois salué, est aussi un fabuleux raconteur d’histoires. Créateur d’un univers qui n’appartient qu’à lui, il a développé une œuvre vaste, d’une grande cohérence, couronnée de tant de prix et récompenses qu’en dresser la liste ici serait fastidieux. Cette rencontre nous donnera une occasion rare d’en apprendre un peu plus sur le mystérieux rapport que l’auteur entretient entre dessin et écriture et comment ces deux aspects de son œuvre se mêlent en une alchimie nourricière de son monde.


Portrait de Daniel Maja par Benoît Jacques

J’ai rencontré le travail de Daniel Maja dès mon arrivée en France, au début des années ’90. Il était une figure centrale du Magazine Littéraire, un journal qui, grâce au discernement de Jacques Gaïotti, son excellent directeur artistique de l’époque (des années bénies), ouvrait ses pages à la fine fleur des dessinateurs de la place parisienne. Enthousiasmé par son trait, d’une liberté ébouriffante, j’ai découvert en y regardant de plus près, un univers nourri de références tous azimuts, aussi bien picturales que littéraires. C’est que Daniel Maja est un artiste dont l’érudition n’a d’égale que la modestie. Et, tout comme François Place, le dessinateur écrit autant que l’écrivain dessine. Il suffit pour s’en convaincre de se promener un moment dans La Vie Brève. C’est en effet dans ce blog délirant que, jour après jour, d’une main aussi vie que talentueuse, Daniel Maja accumule d’une même écriture, dessins et récits brefs, formant ainsi un colossal journal imaginaire. Tout à la fois furieusement drôle et merveilleusement nostalgique, La Vie Brève semble n’attendre qu’une chose : la venue d’un éditeur éclairé pour nous offrir enfin la version imprimée de ce chef d’œuvre en gestation.


Tout public

 

Sur réservation

 





Chargement des enrichissements...