Malboire / Camille Leboulanger

Livre

Leboulanger, Camille (1991-....). Auteur

Edité par L' Atalante - 2018

Un coin entre mer et montagne. Une lande, longtemps après un désastre qui a laissé la terre exsangue et toxique. Ses rares habitants vivent les yeux tournés vers le ciel dans l'attente de la pluie, ou vers le sol où la mort les attend. La faute au Temps Vieux dont les traces subsistent encore sous forme de micro-organismes, qui devaient faire pousser le maïs plus vite et plus droit, et de monstres autonomes qui continuent à labourer une terre depuis longtemps désertée par leurs concepteurs. Heureusement, il y a Arsen, qui a gardé des souvenirs, un appétit d'avenir, et surtout un projet : forer le sol pour trouver de l'Eau potable sous la Malboire afin d'échapper au diktat de la pluie. Et il y a surtout Zizare, qu'Arsen a tiré de la Boue et recueilli, tout comme Mivoix, sa compagne. Il leur donne le goût de l'aventure et ne les retient pas lorsqu'ils partent, obnubilés par la rumeur d'un barrage derrière lequel se trouverait une immensité d'Eau... Faire route avec Zizare, c'est entreprendre une quête d'un monde qui se fonde sur la quête des mots, c'est découvrir que géographie physique et géographie psychique se répondent, c'est entendre la leçon d'une fable écologique qui se conjugue pour le lecteur au futur antérieur.

Voir la collection « La Dentelle du cygne, 2018»

Autres documents dans la collection «La Dentelle du cygne»

Vérification des exemplaires disponibles ...

Se procurer le document

Vérification des exemplaires disponibles ...

Suggestions

Du même auteur

Bertram le baladin / Camille Leboulanger | Leboulanger, Camille (1991-....). Auteur

Bertram le baladin / Camille Leboulanger

Livre | Leboulanger, Camille (1991-....). Auteur | 2017

Il y avait un temps où l'on savait écrire, et surtout où l'on savait créer le plus miraculeux des matériaux : le papier. Cependant, le secret de sa fabrication s'est depuis longtemps perdu. Désormais, des centaines de Musiciens pa...

Enfin la nuit / Camille Leboulanger | Leboulanger, Camille (1991-....). Auteur

Enfin la nuit / Camille Leboulanger

Livre | Leboulanger, Camille (1991-....). Auteur | 2011

Le ciel était embrasé. On avait bien donné des explications à la télévision, histoires de guerres, de catastrophes, d’ennemis, d’alliés. Des noms, d’autres, beaucoup de noms qui se croisaient sans grande cohérence entre eux. Alors...

Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs

  • Malboire, à petites gorgées 3/5

    On est face à un véritable récit d'aventure solo à hauteur d’homme. Nous suivons un protagoniste principal qui nous emmène dans un monde que l’on découvre avec lui. J'ai aimé l'ambiance post apocalyptique, le rythme, l’enchainement des péripéties et l'énergie donnée aux situations et aux personnages que l'auteur s'efforce d’entretenir pour nous pousser vers l’avant. Favorisant toujours l’action iltâche d’éviter trop de longueurs dans les descriptions et l’Histoire d’un monde qu’on devine plus qu’il n’est décrit. Cependant, même si ce sont ces qualités qui m’ont portées jusqu’à la fin, mon plaisir a régulièrement été interrompu et alourdi par un narrateur beaucoup trop bavard à mon goût. C'est plutôt bien écrit, et il y a parfois de très jolies envolées, mais nous sommes sans arrêt dans sa tête, et sans rien vouloir divulguer j’ai trouvé la richesse de son langage et la sophistication de ses pensées en totale opposition avec le personnage, avec son parcours. Comme si l'auteur se faisait plaisir dans l’écriture au dépend de la cohérence psychologique de son héros. Certes, et je l’espérais pendant toute ma lecture, il fourni une sorte d’explication temporelle mais tout de même. Ce point pourrait paraître insignifiant et pourtant. Toute ma lecture fut engluée dans ce vocabulaire ampoulé et ces descriptions sensitives pesantes, à l’image du héros voulant s’extraire de la Malboire. Je peux comprendre l’intention mais cette lourdeur a quand même réussi à gâché mon plaisir. Comme un effet de contraste entre une volonté de maintenir de l’action avec un rythme haletant, et une pensée analytique et verbeuse qui ralenti tout. C’est ma curiosité qui m’a poussé à ne pas abandonner. Le désir de découvrir où l’aventure allait m’emmener, et dans quelle mesure l’auteur pourrait me surprendre (j’avoue avoir attendu et espéré ça durant tout le livre). Cela arrive au cinéma ou devant une série. On se surprend à ne pas apprécier ou à trouver le temps long, mais on persévère espérant une révélation. Pour le coup j’y ai trouvé une fin quelque peu prévisible mais qui au moins impose une bonne conclusion au récit. A l’heure où l’écologie est au centre des priorités et de l’actualité, l’univers établi par Camille Leboulanger est suffisamment tragique, mystérieux et vaste pour nous emporter. Alors pas mal d’enjeux sont à peine survolés et il m’a manqué de l’ampleur au récit, toutefois, même si certaines peuvent être évidentes, on se prend alors à s’imaginer les réponses à tous ces « pourquoi » laissés en suspend.

    par CAT4 Le 21 octobre 2021 à 17:02