Peintres femmes : naissance d'un combat : 1780-1830 : [exposition, Paris, musée du Luxembourg, 3 mars - 25 juillet 2021] / sous la direction scientifique de Martine Lacas

Livre

Lacas, Martine (1964-....). Directeur de publication | Sofio, Séverine. Auteur | Hyde, Melissa Lee (1963-....). Auteur | Allain, Jean-François (1948-....). Traducteur | Musée du Luxembourg (Paris). Collectivité éditrice

Edité par Éditions de la Réunion des musées nationaux-Grand Palais - 2021

Documents et oeuvres pour comprendre comment les femmes peintres ont appris leur métier, ont investi la scène artistique et mené leur carrière. La désignation de femmes peintres contenait un paradoxe comme si les deux termes étaient incompatibles. Pourtant, en France et en Europe, se révèlent alors des artistes de talent dont Elisabeth Vigée Le Brun, Gabrielle Capet et Rose Ducreux.

Vérification des exemplaires disponibles ...

Se procurer le document

Vérification des exemplaires disponibles ...
Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs

  • Eblouissante exposition 5/5

    Ne donnant qu'un aperçu de la remarquable exposition organisée par le Musée du Luxembourg au printemps 2021, ce catalogue met à l'honneur ces artistes femmes de génie, bien souvent trop méconnues des livres d'histoire, qui affirmèrent leur indéniable talent malgré l'hégémonie de leurs confrères masculins. Des scènes intimistes et ravissantes aux impressionnants tableaux d'inspiration néo-classique, au trait délicat et sûr, cet ouvrage présente une superbe rétrospective du combat de ces femmes qui, dès la fin de l'Ancien Régime, ont revendiqué leur droit à la formation, à la professionnalisation, une reconnaissance publique et une place sur le marché de l’art.

    par Louise GAZAGNE-OUIL Le 08 octobre 2021 à 15:41
  • Superbe et accessible aux lecteurs DYS 5/5

    De magnifiques peinture qui nous parlent de leur époque les commentaires permettent une recontextualisation tout en gardant un regard critique. Petit bonus, ce document pourra convenir à des lecteurs DYS car le papier est mat et les images bien séparé des textes. Les textes sont dense mais la police est suffisamment large pour ajouter un certain confort à la lecture.

    par Mathilde POINÇOT Le 30 septembre 2021 à 16:23