Le chevalier dans l'histoire / Frances Gies

Livre

Gies, Frances (1915-2013). Auteur | Jaquet, Christophe (1964-....). Traducteur

Edité par les Belles lettres - 2021

Né du chaos européen du début du Moyen Âge, le chevalier monté et en armure a révolutionné la guerre et est très vite devenu une figure mythique dans l'histoire. Des conquérants normands de l'Angleterre aux croisés de la Terre sainte, du héros de la chanson de geste au preux du roman arthurien, des amateurs de tournoi aux chevaliers-troubadours, Le "Chevalier dans l'Histoire", de la grande médiéviste Frances Gies, brosse un tableau remarquablement vivant et complet de la chevalerie, de sa naissance à son déclin. Le chevalier apparaît d'abord en Europe comme un mercenaire sans foi ni loi avant de devenir l'étendard de la chrétienté puis un soldat de métier au service des rois. Frances Gies nous fait partager sa vie quotidienne, faite de joutes et de batailles, de pillages et de rançons, mais aussi de dévotion et de pèlerinage, et souvent sanctionnée par l'errance et une mort précoce. Elle nous fait revivre l'aventure des héros du Moyen Âge qui ont joué un rôle historique, comme Bertrand du Guesclin, Bayard et Sir John Fastolf, qui inspira le Falstaff de Shakespeare, ou les grands maîtres des Ordres militaires qu'étaient les Templiers, les Hospitaliers et les chevaliers teutoniques

Vérification des exemplaires disponibles ...

Se procurer le document

Vérification des exemplaires disponibles ...

Suggestions

Du même auteur

La vie dans un château médiéval / Frances & Joseph Gies | Gies, Frances (1915-2013). Auteur

La vie dans un château médiéval / Frances & J...

Livre | Gies, Frances (1915-2013). Auteur | 2018

Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs

  • A lire! 5/5

    Remarquablement documenté et illustré, cet essai de la médiéviste renommée Frances Gies explore la figure fascinante du chevalier, du Moyen-Age à la fin de la Renaissance. La citation qui ouvre le 2ème chapitre, extraite de la geste de Lancelot du Lac, donne un aperçu de son intérêt: "Au commencement, [...] aucun homme n'était plus haut par la naissance qu'aucun autre, car tous les hommes descendaient d'un même père et d'une même mère. Mais quand l'envie et la jalousie vinrent au monde, et que la force triompha du droit, certains hommes furent désignés pour garantir et défendre l'humble et le faible." Tout était dit !

    par Louise GAZAGNE-OUIL Le 14 octobre 2021 à 15:45